SCORE Project Successfully Kicked Off in Stockholm

Posted by sportetcitoyennete on 20/02/15

SCORE (“Strengthening Coaching with the Objective to Raise Equality”) project had its kick-off meeting in Stockholm on 16-17 February 2015. The project is lead by the European Non-Governmental Sports Organisation (ENGSO), and Sport and Citizenship is a partner in the project. The project promotes equal opportunities, namely gender equality in coaching, and focuses on increasing the number of employed and volunteer female coaches at all levels of sport as well as enhancing knowledge on gender equality in coach education. The project is targeted at sports and coaching organisations at all levels, more specifically coaches, trainers, former athletes, volunteers and decision-makers in the field of coaching. The SCORE project is supported by the Erasmus+ Sport Programme.

First day of the kick-off meeting was dedicated to introductory purposes, for the members from various organisations to get to know each other, as well as to some administrative issues. The second day started with a brainstorming session on the toolkit “awareness pack”, which would be developed during the course of the project. The toolkit will contain tools targeted at both the sports organisations and coaches. The session was led by the experts, Sarah Milner and Julie Mackintosh, from sports coach UK.

Another main element of the project is the development of an education programme for mentors, which will be executed during the project. After going through the education programme, the mentors will assist potential female coaches in their respective countries in developing the mentees’ professional and personal growth. Discussions on the education for mentors were facilitated by Satu Kaski, an expert psychologist, who has been involved in mentoring projects in coaching in Finland.

The SCORE project will be a two-year project and will be finalised by the end of 2016. It boasts a comprehensive partner network including the following organisations.

  • sports coach UK
  • Finnish Coaches Association
  • International Council of Coaching Excellence (ICCE)
  • European Observatoire of Sport and Employment (EOSE)
  • Sport and Citizenship
  • European University Sports Association (EUSA)
  • German Olympic Sports Confederation (DOSB)
  • Swedish Sports Confederation (RF)
  • National Olympic Committee of Croatia (NOC Croatia)
  • Lithuanian Union of Sports Federations (LUSF)
  • Cyprus Sports Organisation (CSO)
  • Portuguese Sports Confederation (CDP)

Deuxième édition des “24 heures du sport féminin”

Posted by sportetcitoyennete on 19/01/15

Après une première édition marquée par le succès l’an dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel est à l’initiative d’une deuxième édition des “24 heures du sport féminin“. L’ensemble des acteurs impliqués se sont exprimés en faveur de l’organisation de cette journée qui aura lieu le samedi 24 janvier 2015.

Médias audiovisuels et acteurs du monde sportif (fédérations, ligues et clubs professionnels, associations, collectivités locales, entreprises partenaires du sport) se rassembleront afin de permettre au sport féminin de gagner en visibilité et de contribuer à sa meilleure représentation dans les médias.

Sport et Citoyenneté travaille depuis quelques années sur la thématique de la médiatisation du sport féminin; notamment par le biais d’une publication “Femmes, sport et médiatisation” (nov. 2013) ; et soutient donc naturellement cette opération.

Eurosport, l’un des médias pionniers dans la diffusion de compétitions sportives féminines, participera également activement à cette deuxième édition ; puisque, selon Arnaud Simon – directeur général Eurosport France – « Le sport féminin n’est pas une option ».

Ainsi, la chaîne (payante) a mis en place pour l’occasion un dispositif s’inscrivant plus que jamais dans sa logique de diffusion, et de fait, dans son entreprise de développement du sport féminin.

Ainsi, le 24 Janvier prochain, plusieurs experts du think tank Sport et Citoyenneté seront sur les plateaux d’Eurosport pour des émissions spéciales, présentées par Géraldine Pons,  afin de comprendre, d’analyser mais surtout de proposer des mesures pour améliorer la couverture médiatique du sport féminin.

Rendez-vous à 14h15 avec Edwige Avice (Ancien Ministre et Présidente de la Fondation du Sport Français Henri Sérandour), Marie-Cécile Naves (sociologue, politologue et vice-présidente de Sport et Citoyenneté), Annie Famose (ancienne championne de ski), Eric Monnin (historien et sociologue du sport) et Sandrine Agricole (ancienne internationale de rugby à 15) pour retracer les grandes étapes de la médiatisation du sport féminin. Cette émission reviendra sur l’histoire de la médiatisation du sport féminin et sur la manière dont a évolué le traitement médiatique, en parallèle de la société.

Puis, à 22 heures, retrouvez Marie-Françoise Potereau (Conseillère interfédérale chargée de la féminisation des fédérations sportives et Présidente de Femix’Sports), Julian Jappert (Directeur de Sport et Citoyenneté), Françoise Sauvageot (Vice-présidente déléguée, en charge de la diversité des pratiques et de la vie associative, Présidente de la Fédération Française d’Education Physique et Gymnastique Volontaire), Alain Arvin-Bérod (Vice-président de Entreprendre et Sport, Membre du Conseil d’administration et du Comité Scientifique de Sport et Citoyenneté) et Roxana Maracineanu (ancienne championne du monde de natation).

Plus d’informations : sur le site du CSA, de l’association Fémix sports et d’Eurosport

La Commission européenne soutient tous les efforts visant à lutter contre la violence lors de manifestations sportives

Posted by sportetcitoyennete on 13/01/15

Suite aux événements qui se sont déroulés lors du match de football opposant l’Albanie à la Serbie (Qualification pour l’UEFA EURO 2016), une question écrite a été posée par l’Eurodéputé socialiste Marc Tarabella (Belgique) au nouveau Commissaire européen en charge des questions de sport, le hongrois Tibor Navracsics. Elle portait sur la compétence de la Commission européenne face à la violence dans le sport, un thème central et déjà abordé par Sport et Citoyenneté dans ses travaux.

Le 14 octobre dernier, un incident a conduit à l’interruption du match de football, qualificatif pour l’Euro 2016, entre l’Albanie et la Serbie qui se jouait à Belgrade. Peu avant la mi-temps, un drone a survolé la pelouse, déployant un drapeau de la « Grande Albanie », projet nationaliste visant à regrouper tous les albanais de la région au sein d’un Etat unique. Un joueur serbe a saisi le drapeau, provoquant la réaction des joueurs albanais et de vives altercations. Des supporters serbes ont alors lancé des fumigènes et envahi le terrain, avant que l’arbitre ne décide d’interrompre définitivement le match.

C’est suite à cet événement qu’une question écrite a été posée par l’Eurodéputé Marc Tarabella. Soulignant l’importance du combat contre la violence dans les stades pour préserver le jeu et rappelant la mention de cette question dans une Communication de la Commission européenne, il a interrogé cette dernière sur deux points. Le premier portait sur les mesures qu’elle était susceptible de prendre en la matière ; le second concernait les conditions d’activation de l’accord de partenariat nouvellement signé avec l’UEFA, rappelant que la violence en est une composante essentielle.

Le Commissaire Navracsics a répondu le 5 janvier dernier que la Commission européenne partageait ces préoccupations et soutenait « tous les efforts visant à lutter contre la violence lors de manifestations sportives ». Il a ensuite développé les différents volets d’action de la Commission sur le sujet, la prévention étant au cœur de ceux-ci. Les « points nationaux d’information football », créés par un cadre d’action européen jouent un grand rôle dans cette prévention. Un groupe d’experts est aussi constitué pour élaborer un plan d’action sur la sécurité des matchs de football. Enfin, la Commission européenne prend part à l’élaboration d’une convention par le Conseil de l’Europe sur cette même question de la sécurité lors des manifestations sportives.

Concernant l’accord de coopération avec l’UEFA, M. Navracsics a appuyé le fait qu’il ne portait que sur les relations avec cet organisme et ne remettait pas en cause le dialogue de la Commission européenne avec le monde du sport en général. La lutte contre la violence est en effet une priorité de ce dialogue. Enfin, il a rappelé que quatre projets transnationaux, financés par l’UE, travaillaient actuellement sur la question de la violence dans le sport et que des projets de prévention continueraient à être financés via le chapitre « sport » du programme Erasmus +.

Cette question de la violence dans le sport revient régulièrement sur le devant de la scène. Du drame du Heysel aux débordements lors de l’Euro 2012, les exemples en Europe sont nombreux. Le think tank Sport et Citoyenneté s’est d’ailleurs intéressé en détail à cette problématique dans sa revue intitulée Sport et violence en Europe, sortie en septembre 2012. La prévention de ces violences, le rôle du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne étaient au cœur de cette réflexion, qui s’étendait aussi aux questions de racisme, d’homophobie, de xénophobie et des violences sexuelles dans le milieu du sport. Un certain nombre d’outils de prévention potentiels ont par ailleurs été mis en lumière pour s’attaquer à cette problématique qui ne doit ni être niée, ni ignorée. Cette revue est disponible ici.

La version papier de cette revue est disponible sur adhésion.

Pour toute information complémentaires : contacts @ sportetcitoyennete.com

SCORE Project Selected for Erasmus+ Funding

Posted by sportetcitoyennete on 11/12/14

“Strengthening Coaching with the Objective to Raise Equality” or simply SCORE is the title of the new ENGSO project which has now been selected for funding from the Erasmus+ Sport Programme.

The think tank Sport and Citizenship will be a partner in this project.

ENGSO submitted a project proposal under the Erasmus+ Sport Programme in 2014 to promote equal opportunities, namely gender equality in coaching. The SCORE project focuses on increasing the number of employed and volunteer female coaches at all levels of sport as well as enhancing knowledge on gender equality in coach education.

The project is targeted at sports and coaching organisations at all levels, more specifically coaches, trainers, former athletes, volunteers and decision-makers in the field of coaching.

During the course of the project, an “awareness pack” will be developed with different tools targeted both to sports organisations and coaches to increase gender equality in coaching.

Another main element of the project is the development of a mentoring programme, educating future mentors for potential coaches in the countries of the partner organisations. Implementation will take place in the form of national training sessions. After the education, the mentors will assist potential female coaches in their respective countries in developing the mentees’ professional and personal growth.

The success of the project is guaranteed by an excellent project team, with the involvement of the following organisations:

  • Sport Coach UK
  • Finnish Coaches Association
  • International Council of Coaching Excellence (ICCE)
  • European Observatoire of Sport and Employment (EOSE)
  • Think tank Sport and Citizenship
  • European University Sports Association (EUSA)
  • German Olympic Sports Confederation (DOSB)
  • Swedish Sports Confederation (RF)
  • National Olympic Committee of Croatia (NOC Croatia)
  • Lithuanian Union of Sports Federations (LUSF)
  • Cyprus Sports Organisation (CSO)
  • Portuguese Sports Confederation (CDP)

L’UEFA commémore le centenaire de la trêve de Noël de 1914

Posted by sportetcitoyennete on 11/12/14

La fédération européenne de football célèbre aujourd’hui jeudi 11 décembre 2014 le centenaire de la trêve de Noël 1914 à Ploegsteert en Belgique.

C’est près de là qu’à la fin décembre 1914, des soldats alliés et allemands étaient sortis de leurs tranchées et marqué une trêve informelle dans leurs combats le temps d’un chant de Noël et d’un match de football.

Cette cérémonie de commémoration doit, selon Michel Platini, “rendre hommage aux soldats, qui il y a un siècle, ont exprimé leur humanité en se réunissant autour d’un match de football, ouvrant ainsi un chapitre dans la construction de l’unité européenne et servant d’exemple à suivre pour la jeune génération d’aujourd’hui“.

D’autres manifestations sont prévues le 17 décembre par l’UEFA à Ypres et à Comines-Warneton pour commémorer la trêve de 1914. Des discours et la projection d’un film sont prévus à l’église Saint-Martin d’Ypres. Les chefs d’Etats français, italien, allemand, britannique, irlandais et belge ont notamment été invités à prendre part à cette cérémonie.

 

Plus d’informations

Compte-rendu du Conseil Education Jeunesse Culture et Sport

Posted by sportetcitoyennete on 03/12/14

Le sport comme facteur d’innovation et de croissance

Le Conseil a adopté des conclusions sur le sport comme facteur d’innovation et de croissance économique, qui font ressortir les effets positifs que la recherche et l’innovation dans le domaine du sport peuvent avoir sur d’autres secteurs, ainsi que le potentiel du sport en matière de création d’emplois.

Le secrétaire d’État Delrio et les ministres des sports du trio de présidences ont eu un déjeuner de travail sur cette question avec des représentants d’organisations sportives et de l’industrie des articles de sport.

 

Sport et activité physique chez les enfants en âge scolaire

Les ministres ont également examiné des mesures spécifiques pour promouvoir le sport et l’activité physique chez les enfants en âge scolaire. Ils ont noté que, d’une manière générale, la pratique du sport et l’activité physique en âge scolaire, en particulier chez les adolescents, est en nette régression ou tend à se marginaliser, ce qui est préoccupant. De nombreux États membres sont toutefois déjà en train d’élaborer des programmes et de définir des actions spécifiques afin d’inverser cette tendance.

M. Delrio a indiqué que “aujourd’hui, nous avons progressé sur deux questions liées à la stratégie Europe 2020. Il est évident que le sport a un poids économique important en Europe et qu’il a à peine été touché par la crise économique. Nous devons mettre en place les conditions permettant de le promouvoir encore davantage, en particulier par l’innovation.”

 

Retrouvez ici le communiqué de presse

Education, Youth, Culture and Sport Council – Today in Brussels

Posted by sportetcitoyennete on 25/11/14

The sport session will start at 15.00, under the chairmanship of Graziano Delrio, the Italian Secretary of State to the Presidency of Council of Ministers in charge of Sport.


In its sport session, the Council will adopt conclusions on sport as a driver for innovation and economic growth, underlining the positive effects on others sectors of the economy of research and innovation in sport, as well as its potential to create jobs. Ministers will also discuss, in public deliberation, how to promote sport and physical activity at school age, on the basis of a Presidency background document (14956/1/14 REV 1).

 

Sport and innovation

The Council is due to adopt conclusions on sport as a driver of innovation and economic growth, which highlight the importance of research and innovation in sport and its positive effects on other sectors of the economy, as well as its potential to create jobs. They invite member states, interested parties and the Commission, to take a very broad range of initiatives to foster research and innovation in the sport sector.

The conclusions place special emphasis on the need to promote cross-sectoral and cross-border clusters, involving local administrations, universities, research centres, industry and sport bodies, and to provide a favourable environment for sports-based research and product development.

They underline that innovation goes both ways: sport benefits from breakthroughs in other sectors, while at the same time its innovations are taken up elsewhere.

The conclusions also invite member states to make use of the EU programmes and funds, like Horizon 2020, COSME and Erasmus+, which could provide an important contribution in this field. According to a recent study, sport accounts for 1.76 % of EU Gross Value Added (GVA) and 1.63 % of EU GDP. Hence, it is an important sector in its own right, with a share in the national economies comparable to agriculture, forestry and fisheries combined. Furthermore, the sport sector has proved to be exceptionally resilient during the economic crisis.

The EU Work Plan for Sport 2014-2017, following last November conclusions on the contribution of sport to the EU economy, underline the need for the Council to continue work on the economic dimension of sport, addressing in particular innovation, in addition to the sustainable financing of sport and the legacy of major sport events. These conclusions constitute an important step forward in that direction.

 

Sport and physical activity at school age

Ministers will discuss possible measures to promote sport and physical activity at school age. The EU Work Plan for Sport 2014-2017, foresees the reparation of recommendations to develop physical education in schools and to strengthen cooperation with the sport sector, national and local authorities and the private sector. The aim of the debate is also to contribute for that preparation. In order to achieve a more interactive, free-flowing debate, the Presidency has invited a guest speaker, Mr Giovanni Malagò, President of the Italian Olympic Committee who launched an important project of cooperation with the Italian ministry of education. Although physical education is a compulsory subject in all EU member states, there is increasing evidence that indicates a perceived decline or marginalisation of sport and physical activity in school age children, partly due to curriculum time allocation and subject status, as well as to lack of financial, material and human resources.

Physical activity not only contributes to good health, but also develops, through the personal interaction and team effort present in many sports, principles and concepts such as fair play and respect, body consciousness and social awareness. There is also evidence to suggest that physical activity in school, or before school, improves levels of concentration among pupils and leads to improved educational attainment. Ministers will be invited to structure their interventions on the basis of the guest speaker’s speech and of the two questions prepared by the Presidency (14956/1/14 REV 1):

 

– What are the reasons for declining rates of sports participation and physical activity among school age children?

– Taking into account the current constraints in public expenditure, what can governments and public authorities do to reverse current trends and promote the practice of sport and physical activity for this age bracket?

 

Other business

– World Anti-Doping Agency (WADA) meetings

– Information from the EU Member State representatives

– Council of Europe Convention on the manipulation of sports competitions

– Information from the French delegation

* * *

– Work programme of the incoming Presidency

– Information from the Latvian delegation

 

More informations

Sport et Citoyenneté soutient l’ANDES dans sa démarche pour maintenir l’enveloppe CNDS consacrée aux Equipements sportifs au niveau national

Posted by sportetcitoyennete on 21/11/14

Sport et Citoyenneté soutient l’ANDES (Association Nationale Des Elus en charge du Sport) et espère que sa position sera entendue dans l’intérêt du développement du Sport en France.

 

Réforme du CNDS et répartition des crédits pour l’année 2015

Dans un courrier en date du 4 novembre 2014, l’Association Nationale Des Elus en charge du Sport (ANDES), a souhaité sensibiliser Monsieur le Ministre Thierry BRAILLARD sur la nécessité de maintenir l’enveloppe CNDS consacrée aux Equipements sportifs au niveau national, afin de soutenir l’investissement local, en particulier sur les territoires urbains ou ruraux les plus fragiles.

 

Dans le contexte actuel, où la baisse des dotations des collectivités locales représente une diminution de 11 milliards d’euros (Mds €) sur la période 2015-2017 dont 3.7 Mds € en 2015, ces aides à l’Equipement du CNDS sont une forme de reconnaissance et de soutien aux Collectivités de la part de l’Etat.

Si les dotations DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) et DDU (Dotation de Développement Urbain) seront abondées en 2015, leurs critères très sélectifs font que les équipements sportifs seront peu impactés par ces dispositifs.

 

La dernière étude de l’ANDES sur la 1ère session du CNDS 2014 (auprès d’une centaine de villes n’ayant pas reçu d’aides CNDS) confirme la pertinence de l’enveloppe nationale CNDS Equipements. En effet, ce sont au moins 20% des projets qui ne sont pas allés à leur terme et, parmi les projets poursuivis, 30% ont été revus à la baisse ou réalisés au détriment d’un autre.

 

Alors que les équipements sportifs en France sont vieillissants (42% ont plus de 35 ans d’âge) et que la Cour des Comptes estime à 21 Mds € les coûts de rénovation du parc sportif Français, le simple fait de présenter une aide possible de l’Etat demeure, à elle seule, un effet incitatif et significatif pour une collectivité locale.

 

Si l’effort de redressement des comptes doit continuer, avec la contribution nécessaire de chacun, il doit aussi être en conformité avec l’objectif de dynamisation de l’économie française.

Ainsi, l’ANDES alerte sur le fait que la suppression des aides à l’investissement aux collectivités locales entrainera de facto une dégradation inéluctable des installations, une baisse accentuée des licenciés pour les associations et donc de la pratique sportive sur le territoire.

 

Conformément à la vocation initiale de l’enveloppe Equipements du CNDS, les capacités de financement doivent désormais être réservées aux équipements structurants de proximité (salles multisports, piscines, terrains de grands jeux extérieurs) et à toutes les installations qui concourent au développement de la pratique sportive pour tous.

 

Ce point de vue a été récemment partagé par les Sénateurs et les Députés lors des derniers débats parlementaires sur les crédits du Programme Sport,  Madame la Ministre Marie-Georges BUFFET, indiquant que « si le CNDS ne joue plus son rôle de levier sur les équipements sportifs de proximité – par exemple les piscines – ceux-ci risquent de ne plus être réalisés ».

 

L’ANDES espère que sa position sera entendue dans l’intérêt du développement du Sport en France.

 

Plus d’informations :

aurelie.bouillon@andes.fr

05 34 43 05 18

Reconnecter l’Europe à ses citoyens

Posted by sportetcitoyennete on 18/11/14

Après le choc des dernières élections européennes, où l’absentéisme et la montée des partis eurosceptiques ont durablement marqué les esprits, le Comité des Régions de l’UE propose aux autres institutions de l’Union de conjuguer leurs politiques et leurs moyens de communication pour reconnecter les citoyens au projet et à l’idéal européens.

Ce projet de « Plan de communication 2015-2019 » a été présenté le 22 septembre dans un Avis d’initiative élaboré par Christophe Rouillon, Maire de Coulaines (Sarthe) et Vice-président de l’Association des Maires de France en charge de l’Europe.

Le Plan proposé met les régions, les villes, les médias locaux et nationaux au cœur d’un dispositif de communication résolument décentralisé et bâti en partenariat avec les institutions européennes et les Etats membres. Le but n’est pas de répandre la bonne parole depuis Bruxelles mais au contraire de provoquer un débat participatif avec les citoyens sur leurs attentes envers l’Europe.

Notre think tank Sport et Citoyenneté a souhaité participer à ce débat, en proposant un amendement visant à compléter l’énoncé proposé.

L’Avis d’initiative insiste en effet sur l’idée de stimuler un « Récit de l’Europe » qui permettrait une réflexion dans l’opinion publique européenne sur les fondamentaux historiques, culturels, philosophiques et sociologiques de l’intégration européenne. Notre think tank propose que les institutions européennes souligne à cette occasion l’importance d’utiliser, au niveau local, régional, national et européen des secteurs d’activité innovants, européanisés et encore sous-estimés et sous-utilisés comme le sport pour renforcer ce « récit de l’Europe ».

Le sport est en effet l’un des secteurs les plus européanisés. Son impact économique, médiatique et sociétal peut permettre de véhiculer certaines valeurs communes au sport et à l’Europe.

Cet amendement sera examiné lors de la session plénière du Comité des Régions prévue les 3 et 4 décembre 2014.

Sport et Citoyenneté Partenaire de la campagne «Je suis éco-sportif(ve)»

Posted by sportetcitoyennete on 07/11/14

Le secrétaire d’Etat aux sports, M Thierry Braillard, a lancé hier (jeudi 6 novembre) à 18h30 la troisième édition du concours Pocket Film “Je suis éco-sportif(ve)” lors de la soirée des acteurs Sport et Développement Durable.

Du 6 novembre 2014 au 6 mars 2015, le concours Pocket film « Je suis éco-sportif(ve) », invite les internautes pratiquant sportifs à réaliser avec un appareil numérique de leur choix (caméscope, appareil photo/vidéo numérique, smartphone, etc) un film court, de deux minutes maximum, et à le déposer en ligne sur la plateforme Daily Motion dédiée à ce concours. Les participants doivent mettre en scène avec humour, pertinence et poésie, le comportement écoresponsable dans leurs pratiques sportives. Paul Henri Mathieu est parrain de cette édition.

 

Déjà 2 éditions

Ce concours a été une occasion concrète de lier sport, jeunesse et environnement.

Valérie Fourneyron était la Présidente du Jury de la première édition. Tony Estanguet et Mathieu Crepel étaient les 2 Parrains des premières éditions de ce concours.

 

Vidéo de présentation

Dossier de présentation

Plate forme Daily Motion

 

Advertisement