Sport et Citoyenneté

Un an après avoir organisé et présidé le premier Congrès mondial sur les droits de l’Homme, l’orientation sexuelle et l’identité de genre, et avoir été à l’initiative de la Déclaration pour la dépé­na­li­sa­tion universelle de l’homosexualité, portée aux Nations Unies, Rama YADE a réuni les associations LGBT et les fédérations sportives, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie.

Dans son discours elle déclare :

« L’objectif est double :

– bannir du sport pro­fes­sion­nel, du sport de haut niveau, de l’ensemble de nos clubs et de nos associations, les attitudes, les agressions, les insultes homophobes ;
– utiliser le sport pour enseigner le respect de la différence d’orientation sexuelle ou d’identité de genre. »

La secrétaire d’Etat a donc proposé, en concertation avec le mouvement sportif et les associations gaies et lesbiennes, les premières orientations d’un véritable plan d’action pour la prévention et la lutte contre l’homophobie, structuré autour de six priorités : former, écouter, rassembler, s’engager et soutenir.

Plus d’informations

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print