Sport et Citoyenneté

La FIFA a imposé le renforcement des règles de transparence pour les candidats à l’organisation de la Coupe du Monde de 2018 et/ ou 2022, afin d’assurer une base saine entre les prétendants.

L’instance en charge du football au niveau mondial a précisé aux 9 candidats qu’ils devraient dorénavant reporter les raisons précises, s’ils souhaitent rencontrer ou avoir accès aux 24 membres du Comité Exécutif de la FIFA ou aux membres des associations nationales qui prennent part au choix final des futures nations organisatrices des championnats.

La FIFA a précisé “Nous voulons vous informer de la nouvelle politique mise en place et nous vous demandons de la respecter strictement.” L’instance rappelle ainsi aux candidats l’interdiction d’influencer les votants. Les 24 votants ont remarqué que plusieurs candidats les ont approchés formellement ou informellement lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Plus d’informations

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print