Sport et Citoyenneté

Début septembre l’instance internationale du football (FIFA) a ouvert au Kenya son deuxième centre “Football for Hope”. Ce programme avait trouvé naissance, dans la campagne “20 centres pour 2010” peu avant le dernier Mondial. L’objectif d’un tel dispositif est de créer des structures sur le continent africain, permettant d’améliorer notamment la santé publique et l’éducation grâce au football. La première initiative fut inaugurée en Afrique du Sud, un an auparavant dans le township de Khayelitsha, l’une des périphéries du Cap.

“La FIFA s’est engagée auprès de l’Afrique à mettre sur pied ce genre de centres. Aujourd’hui, la promesse est tenue et pour les gens de cette communauté, c’est un rêve qui se réalise. Ce centre est destiné aux jeunes de Mathare. Nous espérons que l’endroit sera un catalyseur de changement et d’améliorations” précise Federico Addiechi, chef du département de la responsabilité sociale de la FIFA. La fédération internationale mise sur le levier social qu’offre le football et tente de proposer une démonstration de la fameuse question de l’héritage sud africain précédant la Coupe du Monde 2010.

“Le football permet de changer des vies et nous espérons que c’est ce qui se produira ici”, a déclaré Addiechi à Mathare.

Plus d’informations

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print