Sport et Citoyenneté

Plus deux ans après le déploiement de la banderole communément appelé “anti-ch’tis”, cinq supporters parisiens comparaissent aujourd’hui et demain au tribunal correctionnel de Bobigny. Ils encourent un an de prison et seront jugés pour «provocation à la haine ou à la violence». De ces dérives injurieuses de supporters, aux incidents violents de la dernière saison footballistique, le supportérisme est en recherche de nouveaux souffles.

Une meilleure intégration et compréhension au sein des clubs ou un plus grand contrôle incluant des actions de répression, quel est l’avenir des mouvements de supporters, quels sont les futurs enjeux ?

A ce sujet, un comité de rédaction réunissant trois sociologues (Nicolas HOURCADE, Ludovic LESTRELIN, Patrick MIGNON) apportent leurs points de vue, leurs analyses et leurs propositions dans un livre vert paru fin octobre et remis à l’ancienne Secrétaire d’Etat aux sports, Rama Yade. Celle-ci-même qui l’avait commandé en janvier 2010, lors du premier congrès national des associations de supporters de football.

Cette publication qui décrypte le rôle des supporters et du supportérisme, ouvre la réflexion à l’ensemble des acteurs concernés, instances sportives, clubs, associations de supporters et pouvoirs publics. L’analyse a été conduite à partir d’un état des lieux du supportérisme en France et au travers d’exemples émanant de plusieurs pays européens. Il propose d’agir sur le volet préventif de la politique de gestion du supporterisme.

Avec l’entrée en fonction de la nouvelle Ministre des Sport, ce livre vert, offrira des pistes pour la continuité et l’activation d’un travail en profondeur.

Plus d’informations

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print