Sport et Citoyenneté

La durabilité et les effets positifs de la Coupe du Monde de la FIFA se concrétise pour les Sud-africain, comme initialement prévu par les voix de la Fédération internationale.

Mi-décembre 2010, le fonds d’héritage du dernier Mondial a été présenté par Sepp Blatter. L’objectif d’un tel projet est le développement du sport le plus pratiqué autour de la planète via des thématiques liées au développement des populations locales, comme la santé ou l’éducation. Il succède à l’engagement de la FIFA pour faire perdurer les actions et programmes mis en œuvre lors de la première Coupe du Monde de football sur le continent africain.

Le montant prévu pour ce fond est au total de 100 millions de dollars (USD) dont 20 millions ont été déjà versés à la Fédération Sud-africaine de Football (SAFA) pendant la préparation de l’événement en particulier pour des équipements, véhicules et pour le nouveau siège de la Fédération.

Le fonds sera géré par l’entreprise d’audit Ernst&Young, et ses administrateurs : un représentant de la FIFA, un représentant de la SAFA, un représentant du gouvernement et un représentant du secteur privé. Ils seront chargés d’évaluer les projets dans lesquels l’argent sera investi, ceux-ci qui devront d’ailleurs être reconnus d’utilité publique.

Plus d’informations

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print