Sport et Citoyenneté

Notre Ministre des Sports, s’est rendu le 29 novem­bre der­nier à Bruxelles, où il a ren­contré ses homo­lo­gues euro­péens lors du Conseil de l’Union Européenne des Ministres des Sports.

Les ministres européens ont adopté une réforme concernant la représentation des Etats membres au sein de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Ils ont débattu autour de la lutte contre les matchs arrangés et des paris sportifs illégaux, ce qui ouvre la porte à une Recommandation du Conseil. David Douillet se réjouit “en particulier de la reconnaissance du droit de propriété des organisateurs sur les compétitions qu’ils mettent en œuvre et souhaite que des accords juridiquement contraignants puissent à l’avenir lier ces mêmes organisateurs de compétitions aux opérateurs de paris et de jeux en ligne “.

David Douillet a également tenu à rappeler que la France attache une importance particulière au respect de l’intégrité du sport et observera une vigilance accrue dans la lutte contre le dopage et les paris sportifs illégaux. Il a ajouté qu’il appuyait la pro­po­si­tion de loi sur la créa­tion d’un délit pénal de cor­rup­tion spor­tive, soutenue par le Président de l’UEFA, Michel Platini.

A l’occa­sion du débat d’orien­ta­tion sur la gou­ver­nance du sport, le Ministre a expli­qué qu’il était favo­ra­ble à la péna­li­sa­tion de l’usage de pro­duits dopants par les spor­tifs, car « le dopage est un acte grave, un vol et une tri­che­rie, qu’il faut punir fer­me­ment ».
En amont de ce Conseil, le Ministre a déjeuné avec des euro­dé­pu­tés fran­çais, avec les­quels il a notamment échangé sur les propositions de la Commission européenne d’allouer un budget de 238M€ au sport pour 2014-2020. Le programme « Erasmus pour tous »prévoit de doter la politique sportive européenne de 34M€ par an en moyenne sur cette période. (Voir le Communiqué de presse de Sport et Citoyenneté)

Plus d’informations

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print