Sport et Citoyenneté

Le Conseil Education, Jeunesse, Culture et Sport du Conseil de l’Union Européenne a rendu sa conclusion sur le rôle joué par le volontariat dans le sport pour promouvoir la citoyenneté active les 28 et 29 novembre 2011 à Bruxelles.

Voici quelques extraits des recommandations du Conseil.

 

Il invite les Etats membres de l’UE et les acteurs du monde du sport à :

  • créer des conditions favorables au développement des activités de volontariat dans le sport fondées notamment sur l’échange de bonnes pratiques, sur un soutien suffisant en faveur de ces organisations, sur la formation des volontaires
  • considérer les activités de volontariat dans le sport comme un outil important pour améliorer les compétences et les aptitudes et comme forme d’apprentissage non formel et informel
  • encourager la coopération entre les pouvoirs publics et les organisations sportives aux niveaux local, national et européen afin de mettre en place des réseaux permettant de résoudre les problèmes communs qui se posent pour les activités de volontariat;
  • étudier la valeur ajoutée éventuelle que créerait la mise en place d’un système de récompenses valorisant les projets de volontariat les plus novateurs dans le domaine du sport. (lire la suite)

Le Conseil de l’Union Européenne encourage également les Etats Membres de l’UE et la Commission Européenne à :

  • s’employer à éliminer les obstacles qui entravent indûment le développement des activités de volontariat dans le sport, y compris les charges administratives inutiles
  • examiner le développement des activités sportives basées sur le volontariat au sein de l’Union européenne, y compris sous l’angle de leur impact économique et social
  • favoriser le développement des activités de volontariat dans le sport dans les politiques et stratégies nationales et européennes relatives au sport, aux affaires sociales,à l’éducation et à l’emploi
  • intégrer, le cas échéant, des aspects du volontariat dans le sport dans les activités des différents groupes d’experts mis en place conformément au plan de travail de l’UE en faveur du sport.(lire la suite)

Enfin, le Conseil de l’Union Européenne suggère à la Commission Européenne de :

  • accorder une attention particulière aux activités de volontariat et à la possibilité pour les organisations sportives à but non lucratif d’accéder à la prochaine génération de programmes de l’UE
  • recenser les facteurs de réussite, les bonnes pratiques et les domaines dans lesquels une coopération plus étroite au niveau de l’UE serait nécessaire
  • évaluer, lorsqu’elle propose de nouveaux actes législatifs de l’UE, quelle est leur incidence éventuelle sur les activités de volontariat dans le sport.(lire la suite)

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn1
Author :
Print