Sport et Citoyenneté

A quelques mois des Jeux Olympiques de Londres 2012, les managers sportifs s’accordent une pause pour s’interroger collectivement sur leurs pratiques de management. Les situations complexes et très contingentes auxquels ils sont confrontés appellent à chercher moins des solutions optimales que des réponses singulières viables et des décisions prises à temps. Au delà de la pensée universaliste de l’INSEP – certes rassurante – mais qui est un risque majeur pour accompagner l’exceptionnalité, il s’agit de travailler cette notion de « singularité », de l’enrichir, de la diversifier, de reconnaître la multiplicité des singularités qui s’expriment en sport de performance. Parallèlement au défi cognitif de la réhabilitation du singulier, émerge donc un défi managérial à hauteur d’homme : accepter de manager dans le contexte de la reconnaissance des phénomènes singuliers de la performance, de l’atypie de ses acteurs, de ses process nécessite de réfléchir les formes d’organisation et de management qui étayent cette singularité en acte.

Plus d’informations sur la session n°1 les 6 et 7 février 2012.

Prochaines dates :

  • 21 et 22 mai 2012 : Accompagner les potentiels émergents
  • 12 et 13 novembre 2012 : Bilan des jeux Olympiques et Paralympiques de Londres 2012

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print