Sport et Citoyenneté

La signature de Zlatan Ibrahimovic au PSG pour un salaire net de 14 millions d’euros a suscité de vives réactions de la part des politiques, de gauche comme de droite.

Dans le même temps, la ministre des sports Valérie Fourneyron faisait état devant les députés, le 17 juillet, d’une « situation financière extrêmement délicate » ou encore “d’un certain nombre d’opérations engagées [qui] ne sont aujourd’hui pas couvertes”(cf article de localtis) et déplorait 6 millions d’euros pour financer les travaux de l’INSEP et des CREPS, 6 à 8 millions pour financer la retraite des sportifs de haut niveau et 1,3 million pour le musée du sport en 2012 (et 6 millions en 2013).
Des budgets manquants, qui au total sont comparables à ce devrait payer Zlatan Ibrahimovic comme impôt sur le revenu : 40,9 millions d’euros d’impôts. Valérie Fourneyron évoquait récemment la somme de 50 millions d’euros pour finir l’année 2012( sur le point). Avec la création d’une tranche d’imposition de 75% au-delà d’un million d’euros de revenus, pour obtenir un montant net de 14 millions d’euros, il faudrait que Zlatan Ibrahimovic touche 55 millions d’euros brut. (Cf l’article du nouvel obs).
Certes l’impôt des sportifs professionnels n’est pas affecté au budget du ministère des sports ou à celui du CNDS mais cette arrivée providentielle devrait réjouir nos politiques qui pourraient plutôt en profiter pour limiter l’argent public dans le sport (ou inciter les clubs à payer les équipements), dès lors que les salaires des joueurs dépassent ce qu’ils considèrent comme “politiquement incorrect”. Le ministère des sports a beaucoup à gagner lorsque les clubs de ligue 1 recrutent des Zlatan Ibrahimovic ! 5 Zlatan Ibrhimovic feraient le budget du ministère des sports !

Plus d’informations sur Les Acteurs du Sport

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn1
Author :
Print