L’ARJEL sur tous les fronts !

Posted by sportetcitoyennete on 09/10/12

En cette période où la corruption et les matchs truqués occupent toute la scène médiatique, l’ARJEL (Autorité de régulation des Jeux en Ligne) a opté pour une stratégie de coopération européenne afin de mutualiser ses forces avec ses partenaires européens dans le but d’éradiquer les dérives des paris en ligne.

 

En effet, un accord de coopération entre la nouvelle autorité de régulation espagnole provisoire, la Dirección General de Ordenación del Juego (DGOJ) et l’ARJEL a été signé  le 27 septembre dernier, visant à lutter plus efficacement contre les sites illégaux, à préserver l’éthique des compétitions sportives et à accroitre la protection des joueurs.

Après avoir signé des accords avec l’AAMS (Italie) et la Gambling Commission (Royaume-Uni), l’ARJEL poursuit sa démarche d’accords bilatéraux avec les régulateurs européens permettant ainsi des échanges d’informations et une coopération renforcée entre régulateurs des jeux en ligne. Ces rapprochements permettent d’accroitre l’efficacité de la régulation notamment par l’échange d’alertes et d’informations.

Signe de la reconnaissance du travail opéré par l’ARJEL, son Président, Jean-François Vilotte,  a été élu ce jour à Strasbourg, Vice Président du Comité de rédaction du projet de convention internationale contre la manipulation des résultats sportifs sous l’égide du Conseil de l’Europe, dont la présidence sera assurée par le directeur des sports du gouvernement finlandais.

Le think tank Sport et Citoyenneté a eu l’honneur de recueillir une interview de Monsieur Vilotte lors de sa revue scientifique sur la corruption dans le sport. Le président de l’ARJEL affirmait déjà en juin dernier “L’urgence aujourd’hui, c’est d’harmoniser les règles !”. Nous ne pouvons que constater qu’il a pris le problème à bras le corps ! (Lire l’interview)

Les échanges entre le think tank européen et l’Autorité de régulation des Jeux en Ligne ont été poursuivis la semaine dernière. En effet, le Vice-président de Sport et Citoyenneté, Monsieur Vincent Chaudel, a eu l’occasion de débattre avec Monsieur Vilotte sur France 24 sur la question “L’argent est-il en train de tuer le sport ?”.  Sur ce plateau, Monsieur Chaudel a notamment proposé, avec l’approbation Monsieur Jean-François VILOTTE, « de ne proposer à pari, que des rencontres à enjeux, ce qui correspond donc à une limitation, pour des raisons éthiques, de l’offre de paris sportifs par l’autorité de régulation, après avis des organisations sportives ». Voir le communiqué de presse du think tank Sport et Citoyenneté sur la corruption.

 

 

 

Leave a Reply »»

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture.
Anti-Spam Image

Advertisement