Sport et Citoyenneté

Les 3 et 4 décembre 2013, Sport et Citoyenneté participait à la conférence « Gender Equality in Sport », organisée par la Commission européenne à Vilnius en Lituanie. En tant qu’organisation experte, Sport et Citoyenneté était conviée à cette étape politique importante de l’Union européenne afin d’apporter son expertise, notamment sur les questions liées à la médiatisation du sport féminin en Europe.

 

Quelques jours après le succès de la conférence « Femmes, Sport et Médiation en Europe »: pour une couverture plus importante du sport féminin », le think tank Sport et Citoyenneté prenait la parole, invité à réagir sur la feuille de route pour l’égalité des sexes préparée par la Commission européenne, à l’initiative d’Androulla Vassiliou, Commissaire européenne en charge des questions de sport.

 

Après un temps de discussions générales sur les objectifs de la feuille de route, les experts conviés étaient invités à débattre des propositions de la Commission par thème. Lors du workshop « Sport et Femmes : stéréotypes du genre dans les médias », Sport et Citoyenneté a pu mettre en avant les propositions émanant des travaux de son réseau d’experts. Rosarita Cuccoli, Présidente du réseau européen « Sport et Femmes » de Sport et Citoyenneté s’est fait la porte-parole auprès de la Commission européenne de la nécessité d’étudier en profondeur les possibilités offertes par la Directive Télévision Sans Frontières pour la médiatisation du sport féminin.

 

Les objectifs de la Commission européenne d’ici 2018 sont les suivants :

– Réduire les stéréotypes sur les hommes et les femmes, améliorer l’éthique journalistique et avancer vers une couverture plus fidèle du sport féminin

– Augmenter la proportion de couverture médiatique pour le sport féminin à la télévision de 30%, avec un objectif de long terme d’atteindre 40%

– Augmenter de 30% la proportion de femmes occupant des postes dans les départements sport des médias

 

Sport et Citoyenneté salue l’initiative de la Commission européenne de réunir les acteurs compétents sur cette thématique et entend jouer pleinement son rôle de lobbying auprès des institutions européennes. A cet égard, Sport et Citoyenneté s’attache à délivrer les messages suivants afin de répondre aux objectifs fixés par la Commission européenne :

Sport et Citoyenneté propose que la Commission européenne inciter les Etats membres de l’Union européenne à inscrire davantage d’évènements féminins sur la liste des évènements d’importance majeure diffusés en clair ;

Sport et Citoyenneté invite la Commission européenne à davantage de souplesse dans l’application des critères permettant l’établissement d’un évènement comme d’importance majeure

Sport et Citoyenneté invite la Commission européenne à considérer le programme Erasmus+ comme un instrument de financement pertinent dans l’optique de renforcer la collaboration entre les médias et les fédérations sportives ou leurs représentants.

Sport et Citoyenneté souligne l’importance de l’échange des bonnes pratiques, notamment les décisions et projets récents intervenus en France (Ministère des Sports et CSA).

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn1
Author :
Print