Sport et Citoyenneté

Ces onze valeurs ont été présentées pour la première fois par le président de l’UEFA, Michel Platini, dans son discours aux représentants des 53 associations nationales de l’UEFA, aux délégués de la famille du football et aux invités lors du XXXIIIe Congrès ordinaire de l’UEFA, à Copenhague (Danemark), en mars 2009.

Chacune des onze valeurs doit servir de base pour les activités de l’instance et pour le dialogue, au nom du football européen, dans les domaines politique, économique, social et sportif.

Ces valeurs mettent l’accent sur le fait que le football, ainsi que le besoin de défendre ses intérêts, doit toujours être la priorité et l’élément le plus important que l’UEFA prend en considération dans son travail. L’UEFA doit être un leader, mais toujours opérer selon un consensus avec tous les acteurs du football.

Il existe un engagement de bonne gouvernance, d’ouverture, de démocratie, de transparence et de responsabilité, et l’UEFA défend l’autonomie des structures sportives. Le développement du football de base, le renforcement de la solidarité dans le football, et la préservation de l’identité de ce sport et de son esprit à tous les niveaux sont autant d’aspects importants du travail de cette instance européenne.

Grâce à ses onze valeurs, l’UEFA s’engage à protéger les jeunes, en particulier les mineurs, dans le cadre d’une responsabilité morale relative aux risques posés par les transferts internationaux lorsque les jeunes joueurs ont moins de 18 ans. Elle s’engage à protéger l’intégrité sportive contre des phénomènes négatifs comme les paris illégaux, la corruption et les matches truqués, ainsi que le bon déroulement des compétitions de l’UEFA de manière à préserver le vrai esprit du jeu.

L’UEFA est persuadée que ses mesures de fair-play financier amèneront une plus grande stabilité dans le football de clubs, et mettra fin à l’indiscipline et aux excès financiers qui polluent le football et mettent en danger l’existence de nombreux clubs. Ses valeurs promettent de protéger la compétition et les clubs eux-mêmes.

L’équilibre entre équipes nationales et football interclubs doit être conservé dans le cadre des valeurs de l’UEFA puisqu’il s’agit d’un aspect crucial et complémentaire du football. En outre, la valeur de respect doit régner dans tout le football – respect du jeu, de l’intégrité, de la diversité, de la dignité, de la santé des joueurs, des règles, de l’arbitre, de l’adversaire et des supporters, avec une tolérance zéro vis-à-vis des actes de racisme, de violence et du dopage.

Enfin, dans le cadre de ses valeurs clés, l’UEFA s’engage à défendre la spécificité du sport, ainsi que le modèle européen basé sur la promotion et la relégation, le principe de solidarité, les compétitions ouvertes et la chance pour tous.

 

Plus d’informations ici

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print