Sport et Citoyenneté

Aujourd’hui (le 21 mai) se tient, à Bruxelles, le Conseil ÉDUCATION, JEUNESSE, CULTURE ET SPORT afin d’adopter le Plan de travail de l’Union européenne en faveur du sport.

 

Le Conseil et les représentants des gouvernements des États membres devraient adopter une résolution sur le plan de travail de l’UE en faveur du sport pour 2014-2017, s’appuyant sur les réalisations du premier plan de travail de l’UE, qui a été de manière générale considéré comme positif, et complétant et renforçant l’impact des activités lancées dans le cadre du programme Erasmus+ dans le domaine du sport. Ce plan de travail vise également à renforcer la coopération entre les États membres et la Commission dans le domaine du sport. Selon la résolution, il faut que l’UE collabore étroitement avec le mouvement sportif et les organisations compétentes concernées aux niveaux national, européen et international, par exemple le Conseil de l’Europe et l’Agence mondiale antidopage (AMA), notamment au moyen du dialogue structuré.

Le deuxième plan de travail tient à nouveau compte du rôle important que le sport peut jouer dans la réalisation des objectifs généraux de la stratégie Europe 2020, étant donné que ce secteur peut contribuer pour beaucoup à favoriser une croissance intelligente, durable et inclusive et la création d’emplois, et compte tenu des effets positifs du sport en termes d’inclusion sociale, d’éducation et de formation ainsi que de santé publique et de vieillissement actif. Les domaines prioritaires suivants y sont présentés:
• intégrité du sport , notamment la lutte contre le dopage, la lutte contre le trucage de matchs, la protection des mineurs, la bonne gouvernance et l’égalité entre les femmes et les hommes;
• dimension économique du sport, notamment le financement durable du sport, l’héritage des grands événements sportifs, les avantages économiques du sport et l’innovation;
• sport et société, notamment la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé, le bénévolat, l’emploi dans le sport, ainsi que l’éducation et la formation dans le sport.
Le Conseil devrait également adopter des conclusions sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport et les ministres examineront la viabilité économique, sociale et environnementale des grands événements sportifs.

Retrouvez ici l’ordre du jour

Et la note d’information

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print

Leave a Reply