Sport et Citoyenneté

A l’occasion de l’Euro Foot Jeunes 2016, le Think tank Sport et Citoyenneté a organisé le samedi 1er juin dernier une table ronde sur le football féminin, avec le soutien de la Fondation Alice Milliat.

« Le sport féminin est en pleine croissance et il faut l’encourager davantage », avançait en introduction Laurent Thieule, Président de Sport et Citoyenneté. Antonio Silva Mendes, Directeur « Jeunesse et Sport » de la Commission européenne, rappelait de son côté combien l’institution « est attachée à la promotion de l’égalité de genres ». Une Recommandation du Conseil en faveur de l’égalité des genres dans le sport a ainsi été adoptée au mois de février 2016. Elle énumère toute une série d’actions à entreprendre et d’objectifs à atteindre en matière d’égale représentation dans les postes de décision, d’encadrement, d’enseignement ainsi que dans la lutte contre les violences et les stéréotypes sexistes. La Commission intervient également financièrement, via son programme Erasmus+ Sport.

Ces éléments furent discutées à l’occasion d’une table ronde animée par la journaliste Géraldine Pons et réunissant Candice Prévost (UNSS), Aurélie Bresson (magazine Les Sportives) et Maxime Leblanc (Think tank Sport et Citoyenneté).

Appelé à conclure ces échanges, Eric Florand, Directeur du Développement de la Fondation Alice Milliat, rappelait combien un tel niveau de pratique féminine était impensable il y a tout juste un siècle et soulignait que c’est grâce à l’action de pionnières comme Alice Milliat, fondatrice et présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France que le sport féminin français a pu se développer.

Aujourd’hui, la situation évolue. Pour la première fois dans l’histoire des Jeux, toutes les délégations présentes à Londres en 2012 comptaient dans leurs rangs des athlètes féminines, et celles-ci étaient autorisées à concourir dans la totalité des 26 sports olympiques. Malgré tout, le sport féminin reste à encourager. C’est ce défi que souhaite relever le projet européen conduit par la Fondation Alice Milliat et soutenu par la Commission européenne. Le 7 mai dernier, elle organisait la première journée européenne du sport féminin, avec le soutien d’un consortium composé de 4 autres associations européennes : l’ISCA, l’UISP, le NISB et la Fondation du Sporting Club du Portugal.

alicemilliatchallenge.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print

Leave a Reply