Sport et Citoyenneté

Amener des champions sportifs et des leaders de l’économie à s’unir pour inspirer la jeunesse, tel était l’objectif de l’événement organisé à Angers le mercredi 5 octobre dernier par l’équipe des Champions à l’Ecole. Notre Think tank Sport et Citoyenneté a eu le plaisir d’être invité à cet échange, regroupant plus de 500 élèves et étudiants dans le Grand Théâtre d’Angers autour de figures emblématiques telles que le tout récent double champion olympique de judo et porte-drapeau français à Rio Teddy Riner, le PDG de l’entreprise Brioche Pasquier Pascal Pasquier, le restaurateur étoilé Pascal Favre d’Anne et le défenseur du SCO Angers Romain Thomas.

14550951_316967748660897_1531878121_o
Ce rendez-vous, orchestré par les sollicitations des différentes promotions, s’est principalement concentré sur les questions liées à l’éducation et l’entrée dans le monde du travail. Si les deux grands entrepreneurs présents ont mis l’accent sur la nécessité et l’utilité des diplômes – considérés comme des « coups d’accélérateur » – il n’en demeure pas moins que les sportifs ont également donné une place centrale au cursus scolaire et son importance. L’éducation nationale était au cœur des débats. Aujourd’hui il est clair que le processus de formation se fait tout au long de la vie et permet tant de se remettre en question que d’évoluer professionnellement. Parallèlement, il n’est plus à prouver que la reconversion des sportifs de haut niveau est souvent difficile et doit être anticipée très tôt.
En matière sportive, la mise en place du « double projet » est l’une des réponses données à cette problématique. Cet accès privilégié permet d’étaler les études en fonction du temps et des compétences des athlètes – et donc d’avoir l’opportunité de penser à leur reconversion pendant leur carrière. A titre d’illustration, Teddy Riner nous confiait être, en parallèle de sa carrière sportive, un chef d’entreprise tandis que Romain Thomas, lui, continue de passer des diplômes et brevets afin de se diriger vers l’enseignement d’un sport qui le passionne. Le sport c’est avant tout une notion d’excellence et contrairement à ce que pense bien souvent l’opinion publique il tend à cumuler réussite scolaire et performances sportives. Tel en est l’exemple du centre de formation du SCO Angers qui, depuis quelques années, avoisine un taux de réussite au baccalauréat proche de 100% et qui maintient un taux d’exigence élevé en matière d’éducation.
De ces échanges il résulte que le monde scolaire, celui de l’entreprise et celui du sport font preuve d’une certaine analogie ; ils mettent en avant la capacité à travailler ensemble, à collaborer dans le but de créer un collectif. Ils représentent également l’excellence, le dépassement de soi et la création. Enfin, pour réussir dans ces trois domaines un point semble essentiel : la confiance – qui découle de soi-même, des équipes ou des collaborateurs. Une formule qui correspond parfaitement aux interactions de nos sociétés. Le sport est un formidable vecteur de valeurs positives qui est mis à contribution des systèmes éducatifs mais aussi du monde de l’entreprise. Désormais l’activité physique peut être envisagée comme un facteur d’amélioration des conditions de travail, comme un outil pour rendre les collaborateurs plus performants. Les exemples sont nombreux et variés. A côté, l’intégration des sportifs de haut niveau dans les entreprises se fait de plus en plus grande et l’hermétisme entre ces deux branches semble avoir disparu.
Mettre à l’ordre du jour les points de ralliement entre sport, études et entreprises, tout en suscitant l’intérêt des plus jeunes, n’était pas une mince affaire. Pourtant les étudiants présents ont parfaitement joué le jeu en préparant des questions toutes plus intéressantes les unes que les autres et en faisant preuve d’une grande attention. Chaque personnalité présente a alors pu faire partager sa vision de la société tout en espérant inspirer la jeunesse. Un exercice de sensibilisation des plus jeunes qui devrait en inspirer d’autres et qui aura le mérite d’être réitéré dans un proche avenir.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print

Leave a Reply