Sport et Citoyenneté

Sport et Citoyenneté, premier think-tank européen pour un sport au service de la citoyenneté, a organisé lundi 26 janvier au Parlement européen une table ronde intitulée « Femmes et sport : quels enjeux pour l’Europe ? ».

Plusieurs experts issus de la vie politique et de la scène sportive se sont réunis à cette occasion. Etaient ainsi présents, Nawal EL MOUTAWAKEL, Ministre de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc et membre du CIO, Athina KYRIAKIDOU, Présidente du réseau European Women and Sport, Astrid AAFJES, Directrice exécutive de Women Win, Annie SUGIER, Présidente de la Ligue du Droit International des Femmes, Assia EL HANNOUNI, Championne paralympique, Pedro VELAZQUEZ, Chef adjoint de l’unité sport de la Commission européenne et Emir KIR, Ministre de la commission communautaire francophone française de Belgique en charge du sport.

Placés sous la Présidence de Emine BOZKURT, député européenne, et animés par Jonathan HILL, administrateur de Sport et Citoyenneté, les débats ont permis d’aborder des thématiques-clé, parmi lesquelles :

– l’accès au sport pour toutes ;

– l’accès des femmes aux postes à responsabilités dans les organisations sportives ;

– l’égalité des salaires et des conditions de travail ;

– l’influence du sport sur la santé et la confiance des femmes ;

– la manière dont les médias, le secteur privé, les athlètes et les gouvernements peuvent contribuer au développement du sport féminin.

« Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d’égalité, aux fonctions publiques de son pays », a rappelé Nawal EL MOUTAWAKEL dès l’ouverture des débats, en s’inspirant de l’article 21 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme afin de plaider pour un meilleur accès des femmes aux postes de décision dans les instances sportives.

« La garantie de l’accès de toutes les femmes au sport passe par l’éducation », a tenu à rappeler Emir Kir, Ministre belge (COCOF) des sports, à l’origine de l’action « Sport au Féminin » lancée à Bruxelles en 2007.

« Dans le monde du sport, les femmes souffrent encore de discriminations. La classe politique ne doit pas attendre trente ans pour faire bouger les lignes. Il faut agir immédiatement » a par la suite insisté Emine BOZKURT, député européenne, en soulignant la nécessité que les institutions européennes mènent une véritable étude sur ces questions.

La table ronde « Femmes et sport : quels enjeux pour l’Europe ? » a été organisée par l’association Sport et Citoyenneté, avec le soutien de l’UEFA et Nike.

Retrouvez ici le communiqué de presse de Sport et Citoyenneté (FR) ainsi que ceux du Parlement européen (EN, NL).

Retrouvez également ci-dessous une synthèse de la table ronde réalisée par Emine BOZKURT

Vidéo Emine BOZKURT

Author :
Print

Comments

  1. Merci pour cet article qui permet de mieux comprendre ce qui ce trame au parlement Européen. J’espère que ça va porter ses fruits.

Comments are closed.